chateau d'alba

concerts


L'alchimie du swing

modernité, éclectisme et créativité dans le jazz

Place Miollis

François Cordas saxophone Stéphane Lopez contrebasse Frédéric Pasqua batterie Sébastien Lalisse piano, claviers, compositions

samedi 23 juin 2018 18h

Place Miollis est un quartet de jazz, emmené par le pianiste Sébastien Lalisse. Magnifiquement entouré, il déploie un jeu pianistique raffiné et pudique, une écriture libre et inspirée, dans lesquels résonne l'héritage de quelques maîtres du genre, de Bill Evans à Thelonious Monk, teintés de quelques références aux plus incontournables signatures de la musique classique du XXème. Portée par un souffle rythmique irréprochable, Place Miollis s'annonce comme l'une des meilleures adresses de l'été. Élégant et rare.

Place Mollis

Sébastien Lalisse www.sebastienlalisse.com



une saison flamenca au chateau

du 26 juillet au 16 août 2018

musique de chambre


Dialogo dos continentes

un parcours musical éclectique et baroque de l'Ancien au Nouveua monde

ensemble Fabula Mundi

jeudi 26 juillet 2018 20h

ensemble Fabula Mundi

L'ensemble Fabvla Mvndi est un jeune ensemble baroque né́ en 2015 ; il ré́unit guitare, thé́orbe, violes de gambe et flû̂tes à̀ bec, une formation mixte (consort brise) où̀ prime la richesse et la diversité́ des timbres. L'ensemble se dé́die au ré́pertoire europé́en des XVIè et XVIIè siè̀cles, du contrepoint renaissance aux folles pré́mices de l'esthé́tique baroque - une è̀re de transition culturelle extraordinairement fé́conde et cré́atrice. Italia, Germania, Britannia... Brasilia ! Diálogo dos Continentes retrace un parcours musical é́clectique et baroque de l'Ancien au Nouveau Monde. Fabvla Mvndi lance avec bonheur des ponts sonores à̀ travers les océ́ans et les é́poques et vous invite à̀ dé́couvrir danses et sonates en trio puisé́es aux tré́sors de la Vieille Europe, et les lointains é́chos qu'elles suscitent outre-Atlantique. Dialogue des styles et jeu de caractè̀res, tour à tour tendre, mélancolique ou espiè̀gle, le programme invite à l'abordage d'œuvres mé́connues qui sous un charme intimiste recè̀lent quelques graines de folie.

Entrée : 12€ –- Tarif réduit : 8€ (demandeurs d'emploi, étudiants) -- Gratuit - 12 ans

Mozart, Beethoven et les musiques d'Europe centrale

Nicole Tamestit et Pierre Bouyer

jeudi 2 août 2018 20h

Tamestit et Bouyer

Nicole Tamestit et Pierre Bouyer forment un duo violon et piano depuis une trentaine d'année, ce qui leur confère une homogénéité et une souplesse souvent remarquées et louées. Tous deux ont eu des trajets comparables, d'abord virtuoses de leurs instruments traditionnels, puis explorant les mondes plus anciens du violon baroque et du clavecin, avant de se centrer sur le répertoire et les instruments de la période dite classique, c'est-à-dire le violon tel que l'ont connu Mozart, Beethoven et Paganini, et le pianoforte, nouvel instrument qui se crée à cette époque et va évoluer très rapidement entre 1770 et 1850, avant d'évoluer plus lentement vers le piano actuel.

Plusieurs CD, bien reçus par la critique ponctuent ce parcours artistique :  Sur des instruments d'époque (…), la violoniste Nicole Tamestit et le pianofortiste Pierre Bouyer font des miracles de poésie, d'intelligence partagée et de sensibilité accordée (…) Ils suivent avec allégresse et sensibilité les pleins et les déliés avec un sens de la ligne et de la pulsation qui n'a rien à envier à Goldberg/Lupu (Decca), voire Grumiaux/Haskil, dans une interprétation moderne

Revue DIAPASON

Le programme est emblématique de leur art : présenter des oeuvres très connues (l'une des grandes dernières sonates de Mozart, et la sonate Le Printemps de Beethoven) dans des perspectives sonores et une manière de jouer proches de l'époque de création, mais aussi redécouvrir dans les bibliothèques d'Europe des œuvres oubliées de cette heureuse période musicale - dans le cas de ce programme, une sonate du tchèque Jan Ladislaw Dussek, le premier grand pianiste international, 50 ans avant Chopin, et une évocation de la musique hongroise, aux racines de l'art de Franz Liszt et du répertoire tzigane.

Entrée : 15€ –- Tarif réduit : 12€ (demandeurs d'emploi, étudiants) -- Gratuit - 12 ans

Nicole Tamestit www.nicoletamestit.com
Pierre Bouyer pierrebouyer.com

Courants d'est

voyage aux frontières du romantisme

Jodyline Gallavardin

récital de piano

jeudi 9 août 2018 20h

Jodyline Gallavardin

répertoire
Scriabine Mazurkas Opus 3 (Extrait, 25 minutes), Sonate n°2 Opus 19 (13 minutes)
Liszt Sonate en si mineur (31 minutes)

Composé en 1888 par le tout jeune Scriabine, compositeur russe, alors qu'il n'a pas encore dix-huit ans, le cycle de Mazurkas Opus 3 puise son influence dans l'œuvre de Chopin. Ces miniatures musicales laissent pourtant déjà entrevoir le style très singulier du compositeur russe, empreint de ruptures et de mélodies presque improvisées...
Légèrement plus tardive, la Sonate n°2 Opus 19 est en deux mouvements. Le premier mouvement évoque le calme d'une nuit sur l'océan puis la sombre agitation des profondeurs, quand enfin la merveilleuse tonalité finale de mi majeur serait l'apparition apaisante d'un clair de lune. Le second mouvement, d'un seul élan, représente quant à lui les vagues tumultueuses, la tempête...
La Sonate en si mineur, S. 178 de Liszt, compositeur hongrois, publiée en 1853 et dédiée à Schumann, se présente en un seul mouvement. Monumentale, elle se situe à une période-charnière de la vie créatrice du compositeur. La pensée et la richesse orchestrale des couleurs supplantent la virtuosité du Paganini du piano. Dans ce magnifique poème symphonique, peut-être reconnaîtrez-vous Faust, Marguerite et Méphistophélès...

A 25 ans, Jodyline Gallavardin a déjà obtenu deux Master au CNSMD de Lyon : celui de piano en 2015 après avoir étudié dans la classe de Marie-Josèphe Jude et Hélène Bouchez puis celui de musique de chambre.
Jodyline a la chance d'être invitée, tant en soliste qu'en musique de chambre, par de nombreux festivals tels que Les Musicales d'Anjou, Piano à Saint-Ursanne, Les Concerts de Vollore, Les Allées Chantent, Les Moments Musicaux de Chalosse, La Belle Saison, Le Prieuré de Chirens, Piano City in Milano et fait ses débuts sur France Musique au printemps 2018.
Depuis 2016, sélectionnée pour la programmation Jeunes Talents à Paris, Jodyline joue à l'Hôtel de Soubise, puis à l'Auditorium du Petit Palais. L'Opéra de Lyon l'invite pour un récital – conférence lors du Festival pour l'Humanité autour de la question des libertés de l'artiste soviétique (sujet de son mémoire de recherche). Outre ses concerts en France, tels qu'à la Salle Molière, à l'Auditorium Darius Milhaud, à l'Auditorium Bernanos, au Goethe Institut, Jodyline se produit également sur la scène internationale. Elle joue régulièrement dans diverses salles suisses (Institut Ribaupierre, la Goulue, la Fusterie).
En 2017, elle est choisie par Bösendorfer Italia pour une captation vidéo live d'un récital sur le modèle 280 Vienne Concert. Jodyline a la chance de partager la scène à plusieurs reprises avec la violoncelliste Anastasia Kobekina, notamment grâce à la Villa Musica pour un concert retransmis sur la radio allemande SWR2 ou encore à Rotterdam. Elle est également invitée par l'Ambassade de France pour un concert au Théâtre National d'Achgabat (Turkménistan).
Chambriste passionnée, Jodyline se découvre très tôt la nécessité de jouer avec d'autres musiciens. En 2013, elle crée avec le violoniste Alexis Rousseau le Duo Arar, premier duo violon-piano reçu en Master de musique de chambre au CNSMD de Lyon dès septembre 2015 dans les classes de Franck Krawczyk, Dana Ciocarlie, Yovan Markovitch. Le Duo Arar a la chance de partager une semaine de résidence et de concerts avec Tedi Papavrami.
Durant son parcours, elle remporte dans la catégorie Jeunes Talents, le 1er Prix à l'unanimité et le Prix Spécial au Concours Teresa Llacuna et le 1er Prix au Concours de Montrond-les-Bains.
En 2015, elle est Lauréate de la Fondation Mécénat Musical de la Société Générale grâce à laquelle elle peut participer à l'Académie Ravel avec Jean-Claude Pennetier. Elle reçoit alors le Prix Mélomanes Côte Sud et le Prix Palazetto Bru Zane grâce auquel elle se produit à Venise l'année suivante. En 2017, Jodyline retourne à l'académie, cette fois avec Marie-Josèphe Jude, et obtient le Prix du Festival de l'Orangerie de Sceaux.
Formée auprès d'André Chometon puis Hervé Billaut au CRR de Lyon, Jodyline obtient très jeune son DEM à l'unanimité. Après un perfectionnement au CRR de Saint-Maur-des-Fossés et grâce à l'enseignement précieux de Christophe Bukudjian, c'est à l'âge de 17 ans que Jodyline intègre le CNSMD de Lyon. Lors de ses années d'étude, Jodyline a également la chance de bénéficier des conseils de grands artistes et pédagogues dont Romano Pallotini, Jean-François Heisser, Edson Elias, Georges Pludermacher, Denis Pascal, Felix Gottlieb, John Perry et Pascal Devoyon.Admise à l'Accademia Internazionale Incontri Col Maestro di Imola, Jodyline étudie auprès notamment de Piero Rattalino durant l'année 2016 – 2017.
A partir de l'année 2018, Jodyline est soutenue par la Fondation SAFRAN.

Entrée : 15€ -- Tarif réduit : 10€ -- Gratuit - 12 ans

Jodyline Gallavardin www.jodylinegallavardin.com

Danzas latinas y musica barocco

Audrey Sabattier, Audrey Podrini

violoncelles

jeudi 16 août 2018 20h

Audrey Sabattier, Audrey Podrini

répertoire :
Musique latine pour deux violoncelles
Œuvres de S. Maynez Vidal, G. Gerez le Cam, D. Ortiz

Audrey 2 celli, c'est la rencontre de deux violoncellistes passionnées de musique latine. Riches de leurs univers respectifs (baroque et musique actuelle / jazz), elles explorent le répertoire de compositeurs actuels latins comme Samuel Maynez Vidal (Mexique), Gerardo Gerez le Cam (Argentine) mais aussi des compositeurs baroque comme Scarlatti et Ortiz.

Entrée : 15€ -- Tarif réduit : 12€ (demandeurs d'emploi, étudiants) - Gratuit - 12 ans

Audrey Sabattier audreysabattier.fr